Le nec plus ultra, partout dans le monde!
21.07.2020
Hygiène, L'équipement

L’aspiration dentaire en ces temps de corona : les routines et les systèmes ayant fait leurs preuves sont les garants de la sécurité

Étant donné que le flux de patients est toujours très élevé dans un cabinet dentaire, le risque d’entrer en contact avec des maladies contagieuses est également présent. En conséquence, l’équipe prend toujours les mesures nécessaires pour, en cas de besoin, se prémunir et protéger les autres patients contre la transmission de maladies de quelque nature que ce soit. C’est pourquoi les cabinets dentaires devraient compter parmi les lieux les plus sûrs en « temps de corona ». L’aspiration éprouvée et fiable du brouillard de spray en intra-oral en est la condition essentielle.

L’aspiration intra-orale du brouillard de spray fait partie des mesures évidentes d’hygiène et de contrôle des infections. Par ailleurs, elle est essentielle pour réduire le brouillard de spray et empêche ainsi efficacement la formation d’aérosol dans la salle de soins. Avec la technique efficace de préhension, l’équipe dentaire investit, entre autres, son expérience, travaille à deux avec la technique à quatre mains tout en utilisant une grande canule d’aspiration. C’est ergonomique, efficace et cela garantit une visibilité parfaite sur le champ thérapeutique.

En outre, l’équipe prouve sa compétence lors du choix des systèmes d’aspiration adéquats. Parmi les appareils disponibles sur le marché, nous recommandons notamment les produits médicaux de la classe IIa sous la forme d’aspirations intra-orales centralisées ou mobiles du brouillard de spray (par ex. systèmes VS, série Tyscor et Variosuc, Dürr Dental, Bietigheim-Bissingen). Ce faisant, uniquement un moteur d'aspiration très puissant est envisageable : leur volume d’aspiration doit s’élever à au moins 250 à 300 litres par minute et praticien. Car, selon l’état de la technique, cela est l’unique procédé efficace pour réduire les aérosols au sein du cabinet dentaire1.

Pour assurer constamment un volume suffisant d’aspiration, un contrôle régulier devrait être réalisé par le technicien. Pour ce faire, il utilise un appareil de mesure spécial à la grande canule. L’hygiène des canules et des pièces à main d'aspiration est également observée dans tous les cabinets dentaires. Évidemment, l’équipe s’en charge, dans les règles de l’art, après chaque patient. Lors du choix des canules, il faut tenir compte des entrées d'air secondaire. Celles-ci empêchent l’interruption du flux d’aspiration en bloquant le reflux – et donc, les contaminations croisées.

Lorsque l’on désigne par hot spot du virus du corona des lieux présentant un potentiel infectieux particulièrement élevé, les cabinets dentaires n’en font certainement pas partie. Et non à cause de quelques nouvelles mesures supplémentaires spécifiques ! Mais parce que l’équipe peut se fier à des routines et des systèmes (notamment pour l’aspiration) autant connus qu’éprouvés.

 

Bibliographie:
1Tillner, A. : In-Vitro-Studie zur Effektivität der Saugleistung mittels einer neu entwickelten Saugkanüle während der Biofilmentfernung. Dissertation an der Medizinischen Fakultät der Christian-Albrechts-Universität zu Kiel nbn-resolving.org/urn:nbn:de:gbv:8-diss-212784 (accès le 14.04.2020)

to top